NOUS AVONS BESOIN DE LIEUX POUR HABITER LE MONDE

 

Un peu partout en France, naissent des « tiers-lieux », dont la définition est aussi complexe que les réalités qu’ils recouvrent, mais qui ont pour point commun de réfléchir à l’hybridation des usages, et de favoriser l’émergence de nouvelles formes de sociabilité et de travail.

 

Retenons la définition de Michel Lussault, pour qui le tiers-lieu doit « contribuer activement à déployer une urbanité positive, au sens d’une sociabilité tournée vers l’entente (le vivre ensemble), porteuse de valeurs culturelles communes et portée à réduire les inégalités et fractures sociales. »

 

De Darwin à Bordeaux, à Coco Velten à Marseille, des Grands Voisins à la Recyclerie aux portes de Paris, les tiers-lieux participent à la réinvention et à la dynamisation des métropoles là où on ne s'y attend pas. S'inscrivant dans cette dynamique, l’association ADEMASS s’engage dans le développement de tiers-lieux dans la métropole Montpelliéraine.

Les projets de tiers-lieu, et notamment dans une Ville comme Montpellier où la pression démographique est forte, naissent nécessairement d'une opportunité singulière, d'une rencontre entre un projet et un lieu, encouragée et soutenue par des investisseurs partageant nos ambitions et par la puissance publique, soucieuse d'encourager l’innovation sociale sur son territoire. Avis aux intéressés!!

  • Facebook - Grey Circle

© 2019 - Marion Sourd, Hanna Louqaïs

Mentions légales

ADEMASS

Contact

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now